noyers sur porte-greffe hybrides

Message
Auteur
François du Perche
Messages : 2377
Enregistré le : 04 janv. 2011 18:01
Localisation : paris

#16 Message par François du Perche » 21 juil. 2011 12:40

merci Floyd d'avoir répondu si vite. A la réflexion, le CLRV de Basse Normandie doit + se préoccuper des pommiers à cidre que des noyeraies, quasiment inexistantes dans la région et pour lesquelles ils doivent avoir peu ou pas d'expérience.
je vais plutôt tenter ma chance auprès de la station de Creysse dans le Lot ou de la Chambre d'Agriculture de Dordogne, d'où proviennent les plants, et où il y a de très nombreuses noyeraies.
Bien noté les références du livre que tu recommandes, je vais essayer de me le procurer.

iain
Messages : 6
Enregistré le : 05 juil. 2011 10:47

#17 Message par iain » 25 juil. 2011 22:31

Salut
Trouvé un article de recherche sur la révision d'une Université de la Californie

La photo de gauche montre Terrassier sur porte-greffe Hindsii

Et la photo de droite montre l'effet visuellement plus drastique de révision sur un porte-greffe paradoxe/hybride

http://ucce.ucdavis.edu/files/DataStore/391-51.pdf

Iain


Hello

Found a research article on blackline from a California University
The photograph on the left shows blackline on Hindsii rootstock
And the photograph on the right shows the visually more drastic effect of blackline on a paradox/hybrid rootstock
http://ucce.ucdavis.edu/files/datastore/391-51.pdf

Iain

François du Perche
Messages : 2377
Enregistré le : 04 janv. 2011 18:01
Localisation : paris

#18 Message par François du Perche » 26 juil. 2011 08:52

merci Iain pour le lien vers ce site. c'est intéressant de voir des photos de la maladie.
Les hybrides français sont différents du Paradox et je n'ai pas trouvé de lien internet avec photos de ligne noire (black line) sur ces hybrides français. Il y a des ouvrages spécialisés qu'on peut acheter, mais c'est trop complet & trop complexe pour des amateurs et c'est en français.
A noter que pour nous, "Juglans regia" est "noyer commun" ou "noyer européen" mais pas "English walnut" qui est trop insulaire & restrictif.

La nature du terrain est importante, le regia supporte des terrains calcaires, mais pas l'hybride. J'ai planté il y a 25 ans environ 80 noyers (franquette greffé sur regia) en Dordogne, dans la vallée, sur des terrains calcaires. A titre d'essai, j'avais mis 5 hybrides (franquette greffé sur hybride). Ils ont poussé en se tordant dans tous les sens comme s'ils étaient soumis à la torture, alors que les regia faisaient des fûts bien droits.
Je ne sais pas ce qu'ils sont devenus car j'ai quitté cette région, mais ils sont encore vivants & ils produisent.
Je vais essayer de me renseigner sur les avantages & inconvénients de ces divers hybrides, car je voudrais essayer la variété "Mayette", qui est considérée comme la plus savoureuse, elle produit de très grosses noix et produit moins que la franquette, ce qui est un avantage quand on les ramasse soi-même et qu'on préfère la qualité à la quantité. L'intérêt des hybrides va probablement décroître avec l'arrivée des noyers regia francs de pied issus de bouturage in vitro, dont l'enracinement & la vigueur sont, paraît-il, excellents, mais on n'a pas assez de recul aujourd'hui sur le comportement à long terme.

François du Perche
Messages : 2377
Enregistré le : 04 janv. 2011 18:01
Localisation : paris

#19 Message par François du Perche » 27 juil. 2011 09:43

Quelques informations complémentaires sur les divers hybrides :
1) la production des hybrides est très marginale , quelques %, l'essentiel est concentré sur les plants greffés sur regia (grande longévité, supporte le calcaire)
2) espérance de vie 20 à 40 ans. A trente ans, 50% sont morts, mais ce n'est qu'une estimation.
3) ils ne voient pas de différence de comportement, en pépinière, entre les trois hybrides NG23, NG 38 & MJ209. Le NG 23 serait légèrement + vigoureux et surtout beaucoup plus homogène que MJ209 pour lequel une sélection rigoureuse est nécessaire compte tenu de l'hétérogénéïté des résultats de semis. Mais ces pépiniéristes n'ont pas le recul des forestiers - voir 2e lien.
4) Fernor greffé sur MJ 209 (pépinière Branche). Ils ont choisi ce porte-greffe uniquement parcequ'ils en ont en + grand nombre, il n'y a pas de raison technique. Pourtant, si vous lisez les 2 liens ci-dessous, vous constaterez :
a) que les Fernor greffés sur NG23 plantés en 1995 voient leur production décroître au bout de 15 ans. Peut-être est-ce dû au fait que Fernor est moyennement vigoureux (contrairement à Franquette : très vigoureux) et que NG 23 est très vigoureux, d'où peut-être début d'incompatibilité, à vérifier les prochaines années.
b) l'essai comparatif dans le Nord de la France sur des hybrides non greffés, plantés en 1995, met très clairement en évidence la beaucoup + gde vigueur de NG23 & NG38 par rapport à MJ209. MJ209 a des accroissements beaucoup plus faibles.
Donc le choix de Fernor greffé sur MJ209 pourrait s'avérer très judicieux : un cultivar pas trop vigoureux greffé sur un hybride pas trop vigoureux pourrait générer une bonne & durable entente du couple. Mais si vous avez un terrain légèrement calcaire, il faut choisir regia et pas hybride.

Je suis un peu paresseux pour tout traduire en anglais, si vous avez des questions, n'hésitez pas à me contacter sur messagerie privée, car c'est un sujet un peu marginal, passionnant et plein d'aventure, mais qui n'intéresse pas beaucoup le grand public.

http://www.google.fr/url?sa=t&source=we ... fVFNk3SGkw

http://www.google.fr/url?sa=t&source=we ... DNE_UXdYVw

TheChti
Messages : 873
Enregistré le : 04 févr. 2008 17:42
Localisation : Lille et Arras

#20 Message par TheChti » 27 juil. 2011 10:38

non non c'est tout à fait intéressant !

François du Perche
Messages : 2377
Enregistré le : 04 janv. 2011 18:01
Localisation : paris

#21 Message par François du Perche » 28 juil. 2011 06:55

ça fait plaisir, y'en a au moins un qui suit !

Avatar du membre
floyd
Messages : 5720
Enregistré le : 25 janv. 2008 09:03
Localisation : le Mans

#22 Message par floyd » 28 juil. 2011 09:15

Salut François du Perche,
Pas de tête de cordée sans grimpeurs et réciproquement.
Tout ce travail de collecte peut inciter des gens ou des élèves à s'intéresser à la question du noyer.
Donc… bravo.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré