Très grosse noix (juglans regia)

Message
Auteur
Avatar du membre
patrice
Administrateur - Site Admin
Messages : 8771
Enregistré le : 10 janv. 2006 09:03
Localisation : Ardèche

#2 Message par patrice » 19 févr. 2010 07:14

Bonjour.

Quelle est la question ?

Avatar du membre
Alex
Messages : 1003
Enregistré le : 15 sept. 2006 10:14
Localisation : Haute Normandie - USDA 8a

#3 Message par Alex » 20 févr. 2010 12:46

Bonjour,

Ce n'est pas la première fois que j'entends parler de telles noix (grosses, goûteuses, remplissant bien la coquille, aptes au séchage; bref, corrigeant tous les défauts de 'Bijou')...
Je ne sais pas pourquoi; mais dans la littérature, il est toujours déconseillé de semer des 'Bijou'; car celà donnerait des noix de mauvaise qualité ! ? !
N'écoutant que mon obstination, j'ai semé il y a 7 ans la plus grosse noix 'Bijou' de la récolte... Je vous tiendrais au courant dans 5-7 ans :wink:

Que le semis ne soit pas fidèle (car nécessitant une pollinisation croisée, par ex.) est tout à fait envisageable.
Mais j'ai du mal à croire que personne n'ai jamais été tenté de semer de si grosses noix (ce qui est le réflexe de nombreuses personnes intéressées par les plantes à qui on présente pour la première fois ces noix... Idem pour des noix à cerneaux rouges, par exemple).

Bref, je suis sceptique quant-au fait qu'il n'existe pas, en France ou ailleurs, des semis de 'Bijou' aux caractéristiques supérieures à celle du plant mère...
D'ailleurs, on retrouve de très nombreux cultivars de noyers à gros fruits dans la littérature du XIX-XXe : la série des "noix de cheval", par exemple.

Alex

NB : Selon les années, j'ai noté que les cerneaux de 'Bijou' remplissaient plus ou moins la coquille...
Pour le noyer de votre connaissance, il faut vérifier que les bords de la noix ne sont pas plats / qu'elle ne "tient pas debout toute seule" (caractéristique de 'Bijou').

autrevie
Messages : 1919
Enregistré le : 15 janv. 2007 22:12
Localisation : Morvan 71 cote d'or France zone6
Contact :

#4 Message par autrevie » 22 févr. 2010 12:46

je ne sais pas...
mais j'ai lu sur le forum qu'il est preferable de semer de petites chataignes sauvages pour les utiliser comme PG et non les grosses..."force sauvage"
agroforestry research and trust semblent affirmer que les semis de noix de variétés séletionnés offrent de meilleurs chances d'obtenir des plants aux carractéristiques génétiques proche des parents...
Ce qui semble logique.
il y a parfois des exceptions,certaines variétés sont plus vigoureuses et productive greffé que sur leurs propres racines...
certaines variétés,malgré leurs bonnes réputation portent un baggage génétique lourd.
à chaque fois qu'elle est greffée,elle s'imprègne légèrement de son porte greffe,
les greffes intergénétiques sont les plus "perturbatrices" (je suppose)
Le noyer Bijoux est greffé sur noyer (blanc ou noir),mais c'est une vielle variété,peux être qu'elle a perdu de son aptitude à transmètre ses gènes à sa semence,un peu comme de nombreuses races de poules anciennent qui perdent leurs facultés à couver leurs oeufs,voir,élever leurs petits.
de toute facon les dégéneressances vont souvent de paire avec la vieillesse,ou un baggage génétique trop "chargé" d'influences exotiques/historique.
bien que nous préferons greffer pour être sur des fruits,ou vouloir "sauver" des variétés pour d'autres carractéristiques particulières,les semis (issu hybridations) nous apportera eternellement sont petit pourcentage de merveille,que s'arracherons nos descandant et qu'ils tenterons de conserver le plus longtemps possible.
si Bijoux est bien une variété qui commence à perdre son aptitude à perpetuer ses gènes à sa semences,c'est peu être un signe de début d'affaiblissement/dégéneressance.
c'est une supposition (perso).
Qui d'entre nous pourrait avoir assez d'info pour affirmer les conséquences sur le long terme,de la perpétuelle sauvegarde d'une variété?

Avatar du membre
JM
Messages : 1229
Enregistré le : 04 févr. 2006 19:47
Localisation : Gironde

#5 Message par JM » 22 févr. 2010 13:57

autrevie a écrit : agroforestry research and trust semblent affirmer que les semis de noix de variétés séletionnés offrent de meilleurs chances d'obtenir des plants aux carractéristiques génétiques proche des parents...
Ce qui semble logique.
C'est surtout parce qu'ils les vendent produites comme ça (c'est plus simple d'importer des noix que des greffons à partir des USA, et plus facile de produire des plants). Ils ne vont quand même pas casser leur marché.
Les plants porteront certes des gènes du plant mère, mais le résultat n'est pas garanti. Là où ils sont vraiment limites, c'est quand ils donnent le nom de la variété mère aux semis de cette variété.

Cela dit, je n'ai que des noyers de semis (naturel), et j'ai des noix tout à fait conformes aux noix du marché.

Avatar du membre
Alex
Messages : 1003
Enregistré le : 15 sept. 2006 10:14
Localisation : Haute Normandie - USDA 8a

#6 Message par Alex » 22 févr. 2010 17:43

Bonjour,

La fidélité par semis dépend surtout de l'hybridation, selon moi...
'Bijou' est un cultivar d'origine française, le résultat du semis doit toujours être un hybride (et jamais un clone de l'arbre parent)...
Quand on hybride une noix 'Parisienne' et une 'Franquette' (par exemple); le résultat obtenu (à mi-chemin entre ces deux cultivars) doit être assez bon, puisque ces deux cultivars sont assez proches...
En revanche, le caractère "grosse noix" de 'Bijou' doit être lissé par l'hybridation.


Amélioration des espèces végétales cultivées.
Objectifs et critères de sélection.

E. GERMAIN - Le noyer
INRA 1992

"Comme toutes les autres espèces du genre Juglans, Juglans regia L. est autoincompatible et toutes les variétés sont intercompatibles. De plus, certains cultivars sont apomictiques. Cette aptitude à l'apomixie est nette chez certaines variétés allemandes ou hongroises sélectionnées en milieu continental pour leur régularité de rendement. Les variétés françaises ou californiennes ne sont pas apomictiques."

Alex

autrevie
Messages : 1919
Enregistré le : 15 janv. 2007 22:12
Localisation : Morvan 71 cote d'or France zone6
Contact :

#7 Message par autrevie » 23 févr. 2010 09:10

Et bien,comme toujours les questions trouvent vite leurs réponses.
Je vous adore,Merci Patrice d'avoir créer se super forum. :yees:

Avatar du membre
JM
Messages : 1229
Enregistré le : 04 févr. 2006 19:47
Localisation : Gironde

#8 Message par JM » 23 févr. 2010 18:50

Si tu sèmes une noix bijou, tu ne connais pas le pollen, donc c'est un peu la pêche à la ligne. Tu peux avoir un résultat totalement différent, intéressant ou décevant.
De plus dans les variétés fruitières, on ne cherche pas à stabiliser les caractères recherchés comme pour les céréales puisqu'on n'est pas obligés de les perpétuer par graines, donc ces caractères recherchés peuvent être récessifs et disparaître dans la descendance.

Cela dit, pour moi, le noyer n'est pas comme le pommier par exemple. Les cultivars ne sont pas très éloignés du type et les semis donnent des résultats très convenables. Dans les campagnes, les vieux noyers ne sont pas greffés.

autrevie
Messages : 1919
Enregistré le : 15 janv. 2007 22:12
Localisation : Morvan 71 cote d'or France zone6
Contact :

#9 Message par autrevie » 10 déc. 2010 20:18

j'ai eu l'occasion d'acquérir une 30ene de noix bijoux,j'en ai donc sacrifié une pour constater la faible réputation gustative qu'ont lui porte,et...elle n'a rien de mauvais en tout cas,le parfum est léger certe,et en effet l'amande est loin de remplir l'énorme coque.

kelenborn
Messages : 47
Enregistré le : 18 août 2010 13:24

grosse noix pour l'auteur du forum

#10 Message par kelenborn » 02 mars 2011 17:19

Il me semble avoir laissé un message identique ici quelque part
Il y a quinze ans , un écureuil ou un corbeau à qui il faudrait refiler quelque
médaille puisqu'il serait plus méritant que la plupart des médaillés de la légion d'horreur, (au fond à bien y réfléchir il ne mérite pas cette punition) a semé une noix qui a donné un noyer lequel fournit des noix énormes de la taille de bijou et bien pleines
Suis preneur de l'adresse du pépiniériste qui ferait ce greffage car je n'ose même pas essayer tant je suis sur du résultat

MK

kelenborn
Messages : 47
Enregistré le : 18 août 2010 13:24

#11 Message par kelenborn » 18 janv. 2012 10:51

Je reviens à la charge sur cette histoire de grosse noix dont voici une photo de spécimens 2011
Image
Comme je connais échec sur échec en matière de greffage de noyer j'aimerais bien avoir l'adresse d'un pro pour multiplier ce noyer qui a poussé par hasard

François du Perche
Messages : 2381
Enregistré le : 04 janv. 2011 19:01
Localisation : paris

#12 Message par François du Perche » 18 janv. 2012 13:24

Quelle région ?
quel poids font-elles (après 1s de séchage ou +) ?

Avatar du membre
patrice
Administrateur - Site Admin
Messages : 8771
Enregistré le : 10 janv. 2006 09:03
Localisation : Ardèche

#13 Message par patrice » 18 janv. 2012 19:21

Je ne connais pas de pépinieriste faisant du greffage de noix à façon. Des adresses de pépiniéristes spécialisés dans la noix peuvent être trouvées ici :
http://pommiers.com/noyer/noix.htm

kelenborn
Messages : 47
Enregistré le : 18 août 2010 13:24

grosses noix

#14 Message par kelenborn » 19 janv. 2012 11:42

En mayenne
N'ai pas vérifié le poids mais elles sont bien pleines à la différence de grosses noix que j'ai obtenues de slovaquie et qui sont assez fideles au semis mais sont décevantes quant au contenu

François du Perche
Messages : 2381
Enregistré le : 04 janv. 2011 19:01
Localisation : paris

#15 Message par François du Perche » 19 janv. 2012 14:45

ce serait intéressant de connaître le poids pour éventuellement essayer de convaincre un petit pépiniériste spécialiste.
Pour info., les + grosses "Franquette" que j'obtiens dans le Perche font 16 g.
Déjà à partir de 15g, c'est un beau calibre.
Si tu n'as pas de balance précise, la pharmacie locale peut rendre ce service. J'utilise une cuillère de cuisine en plastique avec pesage électronique au dizième de g, je crois (cadeau).

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré