Le Noyer de la Saint Jean

Message
Auteur
autrevie
Messages : 1919
Enregistré le : 15 janv. 2007 22:12
Localisation : Morvan 71 cote d'or France zone6
Contact :

#16 Message par autrevie » 30 sept. 2009 20:34

si elle est sortie de sa coque oui c'est bon
à présent intervalle des couches de noix avec du sable,dans un sceau avec du gros gravier à la base pour drainer,arrose tjs tres superficiellement garde à l'esprit 3% d'humidité,tu peux même mettre un sac plastique dessus ou du mulch pour retenir l'humiditée (le froid désèche l'air,l'air chaud et riche en eau)
pose ca dans une cave pour éviter les gelés sévères.
ca germe tres bien au printemps mais n'attend pas de voir les pousses pour transplanter!
jette un oeil de temps en temps et repique celle qui commencent à s'ouvrir ou repique les jeune noix qui émettent leurs racines.

par contre la greffe semple exiger de la pratique pour réussir à tout les coups.

andraque
Messages : 7
Enregistré le : 18 juil. 2008 21:47

anecdote noyer saint jean

#17 Message par andraque » 22 nov. 2009 22:07

bonsoir, mon grand pere possede dans son verger un noyer de la saint jean,il ne lui pousse des feuilles qu'au début du mois de juin.Pour la petite anecdote j'ai vu ce noyer tout petit, a l'age de 9 10 ans je m'amusais a sauter par dessus ce noyer avec mon frere jumeau ceci pour evaluer la taille de c'est arbre aux alentours des 1 metre.J'ai eu cette année 38ans quand au cher noyer de mon grand père il a produit ses premieres noix l'année dernière soit 2 ou 3 noix.Cette année il a été plus prolifique environ 50 a 80 noix voila pour l'anecdote et c'est arbre a eu une mise a fruit tres tres tres tres longue, c'est du vécu...!!!!

Avatar du membre
patrice
Administrateur - Site Admin
Messages : 8771
Enregistré le : 10 janv. 2006 09:03
Localisation : Ardèche

#18 Message par patrice » 25 nov. 2009 17:16

Bonjour.

C'est intéressant, cela pourra faire une source d'approvisionnement de greffons d'un arbre fructifère, en vue de greffer et d'avoir des sujets (en théorie) plus rapidement fructifères à leur tour.

Avatar du membre
matiokidor
Messages : 71
Enregistré le : 07 juil. 2010 10:22
Localisation : Bourgogne
Contact :

Noyer de la Saint Jean

#19 Message par matiokidor » 14 juil. 2010 11:05

En relisant l'article, on pourrait se laisser à penser que cette variété ferait peut-être un très bon porte greffe
Et bien pas du tout et c'est Charles Baltet dans "L'art de greffer", qui en donne la raison :

Observations. _ Eviter de greffer les Noyers à végétation précoce sur ceux à végétation tardive.

Avatar du membre
patrice
Administrateur - Site Admin
Messages : 8771
Enregistré le : 10 janv. 2006 09:03
Localisation : Ardèche

Re: Noyer de la Saint Jean

#20 Message par patrice » 15 juil. 2010 06:15

matiokidor a écrit :c'est Charles Baltet dans "L'art de greffer", qui en donne la raison
Eh non, justement, la raison il ne la donne pas ! Il déconseille seulement de pratiquer ainsi, sans expliquer pourquoi.

Avatar du membre
matiokidor
Messages : 71
Enregistré le : 07 juil. 2010 10:22
Localisation : Bourgogne
Contact :

Le noyer de la St Jean

#21 Message par matiokidor » 15 juil. 2010 08:28

Observations. _ Eviter de greffer les Noyers à végétation précoce sur ceux à végétation tardive.
Patrice,
Effectivement Baltet n'explique pas pourquoi pourquoi il faut éviter de greffer du précoce sur du tardif, mais il n'en avait pas non plus la prétention, puisqu'il s'agit d'une Observation.

Qu'elle qu'en soit la cause, cette contrainte physiologique condamne le noyer de la St Jean à ne pas être un bon porte-greffe, et c'est le sens de ma réponse.

Mes observations et expériences personnelles vont dans le sens de ce qu'écrit Baltet : Il faut éviter de greffer du précoce sur du tardif (et pas que pour les noyers) et je rajoute que si on veut greffer du précoce sur du tardif, il faut stratifier plus longtemps les greffons dès lors que l'écart de début de végétation est importante.

Avatar du membre
floyd
Messages : 5720
Enregistré le : 25 janv. 2008 10:03
Localisation : le Mans

#22 Message par floyd » 15 juil. 2010 19:48

Tout le monde s'accorde pour préconiser la greffe de printemps sur PG en sève avec un greffon peu ou pas débourré.
Le bon sens suffit pour s'abstenir de faire l'inverse. Le praticien qu'est Baltet n'a pas vu nécessité d'insister sur l'évidence.

"Stratifier les greffons" :?:

Avatar du membre
matiokidor
Messages : 71
Enregistré le : 07 juil. 2010 10:22
Localisation : Bourgogne
Contact :

Greffe de noyer

#23 Message par matiokidor » 16 juil. 2010 08:57

Bonjour,
Pour en revenir au noyer, le problème c'est qu'il n'existe pas de calendrier des dates de débourrement par variété. Du moins je n'en ai pas trouvé pour l'instant.

Si quelqu'un a çà, je suis preneur. :D

L'observation de Baltet permet d'expliquer pourquoi la greffe de Franquette est très facile à réussir, alors que ce n'est pas le cas pour la noix Sanguine. Du moins lorsqu'on utilise le noyer commun comme porte-greffe : Franquette est plus tardif en débourrement que le noyer commun, alors que Sanguine est plus précoce.

Avatar du membre
patrice
Administrateur - Site Admin
Messages : 8771
Enregistré le : 10 janv. 2006 09:03
Localisation : Ardèche

#24 Message par patrice » 21 juil. 2010 10:21

Concernant le noyer de la st jean - je n'arrive pas à remettre la main sur ce texte, il ressortira bien un jour - où il y avait eu une utilisation en tant
que porte-greffe, à but de culture commerciale, dans un cas particulier d'une région en vue d'obtenir un retard de végétation et protéger de certaines gelées. Dès que je le retrouverai, je citerai les sources.

Avatar du membre
matiokidor
Messages : 71
Enregistré le : 07 juil. 2010 10:22
Localisation : Bourgogne
Contact :

Et si on parlait greffe de noyer plutôt que de pomologie ?

#25 Message par matiokidor » 24 juil. 2010 11:41

Ce vendredi 23 juillet, je suis passé faire le bilan de mes expériences avec le noyer de la St Jean. 4 sur 4, c'est top. J'ai pris une photo avec mon téléphone, la qualité est moyenne, veuillez m'en excuser.

Image

Jusqu'à l'an dernier je réussissais toutes mes greffes de Franquette et je loupais toutes les autres (à l'exception de Carème ?, de la noix à mésanges et d'une noix ultra-précoce trouvée sur la commune de Bouix en Côte d'Or).
Avec la Franquette, j'ai même greffé (en couronne) en Bretagne, un greffon reçu par la Poste, dans un arbre d'au moins 25 ans d'âge. Deux ans après j'ai retrouvé mon greffon avec une branche. Etonnant !

L'an dernier en observant le noyer de la St jean, j'ai réalisé que certains noyers débourraient début mai, d'autres début juilet, soit 2 mois d'écart ! C'est étonnant.

Dans la documentation j'ai relu le conseil de Baltet, mais ca ne collait pas avec cette fameuse noix de Bouix qui démarre début mai et que j'avais greffée sur du commun, donc sur un porte-greffe forcément plus tardif. Un contre exemple ? Non, car je me suis souvenu avoir prélevé mon greffon en décembre (alors que l'on prélève les greffons de Franquette fin février).

Pour la Franquette tout va bien, elle est plus tardive que le noyer commun qui me sert de porte-greffe, et cette année j'ai confirmé ce fait par l'observation. Sinon, plus la variété à greffer est précoce et plus il faut prélever tôt les greffons.

Pour confirmer cette règle par son contraire, cette année j'ai prélévé des greffons de noix de la St Jean le 24 avril et je les ai greffé à l'anglaise le jour même sur noyer commun !

Et ca marche (cf. photo). Eureka !!!!!! :lol: :lol: :lol:

ddev
Messages : 409
Enregistré le : 23 juin 2007 22:49
Localisation : Lyon

#26 Message par ddev » 28 juil. 2010 12:38

Super intéressant cet échange :)

Avatar du membre
matiokidor
Messages : 71
Enregistré le : 07 juil. 2010 10:22
Localisation : Bourgogne
Contact :

Greffe de noyer

#27 Message par matiokidor » 30 juil. 2010 17:55

Bonjour,
Je recherche des passionnés pour bosser le sujet avec moi.

Idéalement il faudrait un calendrier des dates de débourrement par variété. Ca ne semble pas exister.

:wink: Si des lecteurs sont intéressés, on pourrait peut-être observer en parallèle et en concertation les noyers de notre voisinage, avec un protocole commun, du style :

:idea: Cet automne, chacun repère une dizaine de noyers différents (soit que la variété est connue ou identifiable, ou sur une caractéristique remarquable : taille du cerneau, coque dure ou tendre, forme, cerneau à 3 lobes....). On les identifie. Fin décembre et fin février on prélève des greffons, puis au printemps on observe et on note les dates de débourrement....etc...etc... :?:

Avatar du membre
patrice
Administrateur - Site Admin
Messages : 8771
Enregistré le : 10 janv. 2006 09:03
Localisation : Ardèche

Re: Greffe de noyer

#28 Message par patrice » 30 juil. 2010 19:45

matiokidor a écrit :
Idéalement il faudrait un calendrier des dates de débourrement par variété. Ca ne semble pas exister.
Il y en a un dans le livre du noyer du ctifl, pour les variétés :
Serr, Geisenheim, Adams 10, chandler, sibisel 39, marbot, grandjean, franquette, parisienne, ronde de montignac.
Mais ils précisent "Suivant les conditions climatiques, les dates de floraison d'une même variété peuvent varier de façon significative d'une année à l'autre".
Le calendrier est basé sur une moyenne de 7 années d'observation.

Avatar du membre
matiokidor
Messages : 71
Enregistré le : 07 juil. 2010 10:22
Localisation : Bourgogne
Contact :

#29 Message par matiokidor » 31 juil. 2010 11:18

Il y en a un dans le livre du noyer du ctifl
Du CTIFL j'avais acheté "Reconnaitre les variétés de noix, noisettes, amandes, chataignes" - 25 € le petit carnet.

Pas facile à lire car ils ont mélangés les textes en français avec la traduction anglaise, le format c'est de l'A6, trop petit, les variétés décrites sont celles cultivées par les professionnels... et aucune info sur l'arbre et sa végétation.

Quelle date de débourrement pour Marbot, Grandjean, Franquette, Parisienne, et Ronde de Montignac ?

De toute façon, on a besoin d'un calendrier relatif (par exemple J- ou J+ par rapport à Franquette) et non pas absolu (tel jour à telle heure).

Avatar du membre
patrice
Administrateur - Site Admin
Messages : 8771
Enregistré le : 10 janv. 2006 09:03
Localisation : Ardèche

#30 Message par patrice » 31 juil. 2010 11:56

Pour ma part, le livre que j'ai est celui là :
"Le noyer", CTIFL, n° ISBN 978-2879111049

La période de floraison est représentée par un graphique, la date moyenne de floraison est indiquée, et à partir du graphique, on peut aussi en faire une lecture relative. Le calendrier distingue aussi la floraison mâle et femelle, la période de débourrement, et le pic de "pleine floraison".
Le lieu d'observation ayant permit l'établissement de ce calendrier est le domaine Inra des Jarres à Toulenne en Gironde.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré