Greffe abricotier sur prunier et présentation!

greffer.net >> Abricotier

mika a écrit le 24/05/2014 15:39 (ref msg # 44307 )
Bonjour à vous,
j'ai pas trouvé de section présentation donc je vais le faire rapidement ici, de toute façon c'est pas très compliqué.

Je n'y connais pas grand chose en arboriculture, mais par nécessité, je suis en plein mode d'apprentissage, et je trouve le sujet très intéressant.

Voilà pourquoi je me retourve enregistré sur le forum aujourd'hui.

j'ai pas mal de questions, je vais d'abord exposer mon problème:

Donc j'ai un bel abricotier qui doit commencer à avoir de l'age, il donne de gros, beaux et très bons fruits. En quantité non exagéré, mais pour la famille c'est largement suffisent.
Mon problème cette année c'est une grosse branche complète sans feuille, sans fleur et donc sans fruit, une branche qui doit faire environ 15 cm de dimètre.
J'ai donc été obligé de couper, et si j'ai bien compris il y a de gros risques, je préfère donc essayer de prendre les devant au cas ou mon pépère viendrait à rendre l'âme. pourtant sur le reste de l'arbre (environ 4/5 mètres de haut, et 3/4 mètres de large en palisse), le fruit sont déjà en bon nombre et très avancés, on risque d'avoir de quoi faire de la confiture en plus du régale au dessert.

Je m’interroge donc sur une éventuelle greffe de celui ci sur un prunier de mon jardin, mais je ne sais pas se qu'il est possible ou non.
Je précise tous mes arbres fruitiers sont vieux, je pense plus de 25 ans.

première question qui serait vraiment intéressante pour moi.
J'ai un prunier qui a été coupé, mais une belle repousse (environ 2/3 cm de diamètre, et 1.20 m de haut) reprend sur le flanc du tronc coupé.
Serait-il possible de greffer mon abricotier sur cette jeune reprise, sachant que le tronc doit avoir facilement 25/30 ans?
Si oui y a-t-il un risque?

Si pas possible, sur reprise du tronc, est-il possible de greffer sur un rejet d'un des pruniers (reine claude je pense, et mirabelles), si oui comment faire?
Puis-je faire la greffe directement sur le rejet sur le pied mère?
Ou dois-je obligatoirement détacher le rejet (très peu de rejets, et pousse au raz du tronc mère)?

En faite je cherche la solution la plus rapide, et si possible pouvoir greffer dès la prochaine période propice à la greffe.

Si aucune possibilité dans mon cas, auriez vous une idée de se qu'il me serait possible de faire pour sauvegarder la génétique de mon abricotier?

par avance merci à vous pour vos réponses!

à bientôt,
Mika
Bruno a écrit le 25/05/2014 06:58 (ref msg # 44316 )
Bonjour, et bienvenue sur le forum.

Je te conseille de greffer ton abricotier sur un rejet de prunier cet été (mois d'août en général) par une greffe d’œil (écusson ou chip-budding) et de le détacher l'hiver prochain (ou l'hiver 2015-2016 si tu préfère transporter un arbre un peu plus gros) pendant le repos végétatif. Il faudra de tailler ce rejet un peu au dessus de la greffe pour que ça soit les yeux insérés qui bourgeonnent. Il faut enlever au départ les autres bourgeons qui se forment. Tu auras un jeune arbre. Il est possible aussi de greffer ton abricotier sur cette jeune reprise du tronc, mais ça démarre à partir d'un vieil arbre.
Bien sûr on peut attendre le début du printemps suivant pour faire d'autres types de greffes. mais l'avantage de la greffe d'été est que tu as un démarrage du bourgeonnement dès le début du printemps et d'autre part si tes greffes d'été ne prennent pas tu peux recommencer pendant l'été et n'es pas obligé de couper le tronc au moment de la greffe.
mika a écrit le 25/05/2014 10:35 (ref msg # 44320 )
Bonjour, Bruno.

Merci pour la réponse, qui plus est, m'arrange bien^^, c'est une bonne nouvelle!

je pense tenter les deux choses citées donc.

Je vais greffer mon vieux, c'est surtout histoire d'avoir un truc rapide...

Et aussi greffer plusieurs rejets, je vais en garder quelques uns aussi, car j'aimerais bien avoir des pêches.

Bon si j'ai bien compris, au mois d'aout je greffe en écusson, donc sur mes rejets, et aussi sur ma reprise, histoire d'avoir au moins une prise.

je laisse aucun oeuil hormis l'écusson sur mon petit arbre.

Puis yapuka comme on dit.

Encore une petite question, donc si j'ai bien suivi, je peux également greffer par écusson une branche d'un de mes vieux autre prunier.

Combien de temps pour avoir des fruits dans cette configuration?

merci beaucoup pour les conseils, j'ai fait un pas de géant aujourd'hui!

MERKI
Bruno a écrit le 25/05/2014 20:05 (ref msg # 44325 )
Greffer une branche d'un vieux prunier est possible, mais on va avoir une petite branche d'abricotier au milieu d'un grand arbre. Puisque tu as plusieurs rejets de prunier profite pour diversifier les espèces, d'abricotiers, de pêchers et de pruniers. Quand les greffes bourgeonneront, protège les contre le vent en attachant un petit tuteur au tronc et en faisant des boucles avec un peu de raphia pour empêcher les nouvelles branches de trop plier. En effet le point de greffe est fragile au début. Comme greffon il faut prendre des yeux sur les rameaux de l'année et pour les pêchers en prendre des triples pour être sûr d'avoir un œil à feuilles et non à fleur.
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 25/05/2014 20:14 par Bruno
mika a écrit le 25/05/2014 20:14 (ref msg # 44327 )
Super, merci!

Beh en fait les rejets, il n'y en a pas des masses, et il pousses vraiment très près voir au raz du pied mère, du coup je ne sais pas si je pourrais détacher de la racine principale pour replanter directement.

Autre solution laisser pousser un rejet au pied du prunier, le laisser grandir au pied pour couper le prunier dans quelques temps!

Est-ce possible, ou le pied mère va l'empêcher de pousser?

En fait c'est sur cette partie que je bloc un peu, j'ai du mal à visualiser la détache du rejet.

Je pourrais aussi sans problème faire une grosse taille sur un prunier de façon à garder que deux départ mais en greffe d'abricotier, condamner un prunier ne me gène pas, les reine claudes sont plein de vers, et les prunes...quand j'en mange une ou deux...

Ma priorité est de sauver voir multiplier mon abricotier.

Si je trouve des greffons de belle pêches effectivement je condamnerais un autre prunier^^

Si je garde que les mirabelle cela ne me dérange pas à terme!

Merci encore.
piots a écrit le 28/05/2014 08:24 (ref msg # 44344 )
par ailleurs n'hésite pas à faire dès que possible un semis de noyaux de tes pruniers et de ton abricotier pour pouvoir les greffer en nombre dans un ou deux ans, anglaises simples dès le début du printemps, chips ensuite, écussons comme indiqué etc...ça coûte rien..
klakos a écrit le 28/05/2014 08:44 (ref msg # 44345 )
Il se peut que l'abricotier soit désormais confronté à un problème qu'on appelle usuellement le "dépérissement". Les symptômes qu'on décrit généralement sont ceux de la moniliose.
Dépérissement au début du bout des branches puis les années passant ce dernier gagne tout l'arbre...
Dans ce cas, on préconise de le greffer sur pêcher (Montclar serait le top).
floyd a écrit le 28/05/2014 10:50 (ref msg # 44349 )
En marge de la demande de mika, et en complément de l'info donnée par Klakos, cette page INRA éclaire la question du dépérissement.
Une maladie a ne pas prendre à la légère.
http://www7.inra.fr/hyp3/pathogene/3pssy...
mika a écrit le 28/05/2014 11:26 (ref msg # 44351 )
Bonjour merci klakos!

Oui cela ressemble!

certaines branches commencent à sécher en bout e branche, la maladie semble aller assez vite, car l'année dernière ma grosse branche faisait encore des fruits, et des feuilles cette année plus rien.
on m'a dit qu'il fallait couper au plus vite, jusqu'au bois vert pour essayer d'enrayer la maladie, mais c'est loin d'être gagné.

l'autre coté de l'arbre semble saint, y a t il un risque que ma greffe est la même maladie?

En quoi une greffe sur un pêcher est plus sur dans cette situation?

j'ai pas de pêcher à portée de main, y a t il un moyen efficace pour sauver mon abricotier?

Merci encore
klakos a écrit le 28/05/2014 11:57 (ref msg # 44352 )
Différents tests ont été menés. On arrive à cette conclusion. Pour qui, pour quoi ?
En tout cas, les faits sont là :
http://www.serfel.fr/upload/document329.... , par exemple

Ce n'est pas Montclar mais Rubira. Il me semble que tous les porte-greffes de pêcher, dans une proportion +/- évidente, induisent toujours une résistance à cette maladie destructrice.
Désolé de te le dire, mais ton abricotier est mal barré
Bouillie bordelaise à la chute des feuilles ?
mika a écrit le 28/05/2014 12:13 (ref msg # 44353 )
Ok merci, oui c'est pourquoi je veux sauver la génétique, avant qu'il ne soit trop tard!

oui la j'ai coupé la branche "morte", dès qu'il n'y aura plus de fruit, et tombe des feuille je traite à la bouilli.

Du coup est-il quand même envisageable de greffer sur un prunier sans risque d'avoir cette cochonnerie de maladie qui flinguera ma greffe?

Merci
klakos a écrit le 28/05/2014 14:31 (ref msg # 44355 )
Cette maladie est causée par une bactérie (bacille) comme le feu bactérien.
Pour ce dernier, on affirme qu'elle se transmet aisément via des greffons infestés.

Ceci dit même pour le feu bactérien, on peut prévenir (mais pas guérir car la maladie est incurable).
Ce qui est dit dans cette page n'est pas idiot :
http://www.agr.gc.ca/fra/a-propos-de-nou...
Je pense que tu peux t'en inspirer.
floyd a écrit le 28/05/2014 20:33 (ref msg # 44356 )
De bonne chose sur cette page canadienne… sauf l'utilisation d'antibiotiques qui sont strictement interdits quels qu'ils soient, en France.
ké20 a écrit le 28/05/2014 21:43 (ref msg # 44360 )
chez mes parents il y a un bel abricotier (environs 4m de haut par 5m de diamètre formé en gobelet) , qui donnait des très gros abricots , il n'en a jamais trop donné , mais toujours très gros.
A la lecture des différents posts , il ne me semble pas que celui de mes parents (malade) est la maladie que vous avez décrite.

Il y a au moins 6-7 ans qu'il a subi un premier gros dépérissement sur une charpentière (4 au départ) , la branche a totalement séché , il y a eu l'écorce qui s'est détaché , un peu comme on voit pour le chancre sur châtaignier , avec notamment beaucoup de Forficula auricularia (pince oreille) dans l'écorce.
On a coupé la branche , et chaque année , on se dit , bon on le coupe , et puis il est toujours là. magnifique mais avec de moins en moins de fruits , et chaque année , il y a une petite branche qui sèche , mais plus une grosse.
Il a toujours son écorce bien marqué au niveau des fourches des charpentières.
On a jamais traité , ni même mastiqué la plaie après la coupe de la charpentière.

En lisant ce post , je me dis que je pourrais le greffer ... mais on dit toujours de prélever des greffons sur des branches qui donnent beaucoup de fruits , hors là ..... si on en a une 30 trentaines sur la totalité de l'arbre c'est déjà bien .....
floyd a écrit le 29/05/2014 20:04 (ref msg # 44370 )
Cet abricotier a peut-être une moindre sensibilité au dépérissement bactérien.
Ce qu'on ne peut toutefois pas appeler un porteur-sain.

Pour sauvegarder ce clone, un greffe s'impose. Il est nécessaire de prendre un greffon aussi sain que possible et de mettre en culture le PG greffé à grande distance du vieux sujet, dans l'attente de sa fin, de l'incinération des bois et souche, et de la désinfection du sol.

Faute de quoi, la contamination a toute chance de se produire très rapidement et d'être fatale au jeune sujet.
patrice a écrit le 30/05/2014 11:31 (ref msg # 44376 )
Bonjour et bienvenue,

"mika" a écrit :

j'ai pas trouvé de section présentation donc je vais le faire rapidement ici, de toute façon c'est pas très compliqué.


Il y a un fil de discussion dédié à cela, et c'est optionnel : https://www.greffer.net/discussion/viewt...
Le forum est plutôt basé uniquement sur la technique, une question et des réponses, et non pour raconter sa vie.

Charte du site : https://www.greffer.net/discussion/viewt...

Et pour vous aider dans vos premiers pas, la section "articles" du site, et particulièrement la section "Principes et méthodologie générale" pour ceux qui débutent.
Foufouche a écrit le 17/03/2015 02:38 (ref msg # 47617 )
"klakos" a écrit :
Dans ce cas, on préconise de le greffer sur pêcher (Montclar serait le top).

Qui a un retour sur ce porte greffe? Ou sur rubira?
J'ai testé une bonne dizaine de variétés d'abricot sur myrobolan et j'ai l'impression que c'est globalement pas du tout le PG idéal chez moi vis à vis du dépérissement.
visakoivu a écrit le 18/03/2015 16:28 (ref msg # 47638 )
J'ai cet anne greffe quelques abricotiers et abricotiers hybrides (abricotier x myrobalane) sur des pg differents (myrobalane, prunier (quetsche commune, St Julien A) et pecher (Rubira).

Ca commence a debourrer, on va voir comment les varietees ses portent sur ces pg differents.
Bruno a écrit le 19/03/2015 10:01 (ref msg # 47640 )
"Foufouche" a écrit :
[quote="klakos"]Dans ce cas, on préconise de le greffer sur pêcher (Montclar serait le top).

Qui a un retour sur ce porte greffe? Ou sur rubira?
J'ai testé une bonne dizaine de variétés d'abricot sur myrobolan et j'ai l'impression que c'est globalement pas du tout le PG idéal chez moi vis à vis du dépérissement.[/quote]
Je n'ai pas d'expérience mais logiquement ceux sont des PG qui devraient être assez adaptés aux Landes car ils aiment les sol acides (non calcaires).
ké20 a écrit le 19/03/2015 20:38 (ref msg # 47646 )
tu n'as pas de prunelliers par chez toi qui poussent un peu partout dans les landes ?
ça peut être une solution de replie éventuellement.

Chez mes parents , l'abricotier a dépéri environ après une 20aines d'années (plaine du dropt) , sable , cailloux eau passer 1.50 en gros. Mais j'ignore la nature d PG.


greffer.net >> Abricotier