Abricotier à épines

greffer.net >> Abricotier

Bruno a écrit le 06/02/2017 16:54 (ref msg # 56787 )
Elle ne l'empêche pas, sauf si ces épines sont des feuilles qui se sont transformées en épines afin d'avoir une surface moins grande et de pouvoir en même temps comme l'a dit un membre du forum plus haut de se défendre contre les herbivores comme par exemple l'ajonc d'Europe (Ulex europaeus).
gourmand a écrit le 07/02/2017 11:00 (ref msg # 56802 )
C'est exactement ça .

Eric
tropique a écrit le 07/02/2017 23:43 (ref msg # 56827 )
gourmand post_id=56781 time=1486384612 user_id=23009 a écrit :

De quelle façon une épine peut-elle empêcher l'évaporation ?

Eric


J avais dis "les épines empêchent l eau de s évaporer NORMALEMENT,c est à dire elles crameront bien longtemps après le feuillage".
Si les épines sont un Moyen de défense contre les herbivores et l homme,je suis d accord, mais cela dépendra de quel herbivore il s agit.
Cette photo prise sur le Net,n a pas besoin de commentaires:



Je rencontre souvent de tels arbustes dans les forêts d arganier.Le jujubier sauvage subit lui aussi le même sort.
Les épines constituent une bonne réserve d eau
gourmand a écrit le 08/02/2017 12:41 (ref msg # 56851 )
Il suffit de couper une épine , de quelque espèce que ce soit , pour constater que ça ne contient pas d'eau , ou si peu . C'est même , chez toutes espèces à ma connaissance , la partie qui contient le moins d'eau . Et je ne parle même pas des cactus , des Pachypodium et des euphorbes cactiformes et de pas mal d'autres , où toute la plante est gorgée d'eau , sauf les épines , qui n'en contiennent pas la moindre parcelle .

Quant à l'effet dissuasif des épines , il ne peut évidemment pas être parfait , évolution des herbivores oblige . Ceux-ci se sont adaptés , plus ou moins bien selon les espèces . Mais les innombrables poisons que contiennent toutes les plantes ne sont pas parfaits non plus . Là aussi , les herbivores se sont adaptés , et là aussi , plus ou moins bien selon les espèces .

Il existe néanmoins quelques très rares cas où les épines permettent bel et bien à la plante de mieux résister à la sècheresse . C'est le cas , chez certains cactus , des épines plumeuses , qui se sont transformées au point de ne plus être des épines , mais des sortes de micro-plumes . Ces épines plumeuses sont disposées de façon très dense , au point qu'elle mettent l'épiderme totalement à l'ombre lorsque le cactus est desséché et que ses côtes se sont rapprochées les unes des autres . Mais justement , la transformation de ces épines est telle qu'elles n'en ont plus l'aspect et ne piquent plus du tout .

Eric
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 09/02/2017 14:17 par gourmand
tropique a écrit le 09/02/2017 01:35 (ref msg # 56893 )
Merci Gourmand pour ces informations


greffer.net >> Abricotier