Ayant constaté que les greffes terminales n’étaient pas idéales pour le greffage du  kaki (le courant de sève n’étant plus assuré entraîne trop souvent le dessèchement de la partie sectionnée, compromettant ainsi l’opération) j’ai opté pour les greffes latérales, le sujet n’étant étêté qu’après la reprise constatée des greffons.

 

Le choix des méthodes de greffage

Sur de jeunes sujets dont le diamètre se situe entre 1 et 2 cm environ, j’utilise essentiellement trois types de greffes :

Ces trois greffes peuvent être panachées sur un unique porte-greffe (greffage multiple : voir la 2è photo ci-après).

 

 

greffage kaki diospyros

 

Les coupes à réaliser :
De gauche à droite : Greffe en coulé, placage, chip-budding, rameau greffon

Remarques :
-non visible sur la photo, la petite  coupe à la base, au dos du greffon du placage (comme pour le chip) laquelle viendra se caler dans l’onglet  au bas de l‘entaille du porte-greffe.
-les entailles dans lesquelles se logeront les chips seront décalées pour bénéficier de la sève comme sur le montage de droite de la photo suivante. Elles sont superposées ici  pour se présenter de face  (chips de largeur différente)

-l’outil « maison » servant à localiser les cambiums pour les greffes plaquées. La mesure sera « reportée » lors de l’entaille du porte-greffe afin d’optimiser la mise en concordance des cambiums.

 

 

 

kaki diospyros graft

 

Le positionnement des greffons :
Remarquer la largeur des entailles du porte greffe pour les greffes plaquées (placage de rameau et chip-budding) qui dépassent nettement la largeur des greffons : dù aux différence d’épaisseur d’écorces entre porte-greffe et greffons

 

 

D’autre part le diamètre des greffons sera également déterminant quant-à la greffe à utiliser :

  • gros (1cm et plus) : chip-budding
  • moyens (5 à 7 mm environ) : les trois types de greffe sont possibles
  • petits (de l’ordre de 3 à 4 mm) : coulée

Un choix est aussi à faire en fonction de l’état de sève du sujet et si  les deux premiers modes y sont indifférents, la greffe en coulée nécessite de pouvoir lever l’écorce sans difficulté.

 

L’époque de réalisation

Elle se situe de Mars/Avril à Mai selon les zones climatiques. On évitera autant que possible les périodes de gel probables.
Les greffons, prélevés au début de l’hiver (ou plus tard si le climat le permet), seront conservés en état de dormance, plantés dans du sable légèrement humide en cave fraîche, ou bien dans le réfrigérateur, conditionnés pour éviter leur dessèchement.

 

Les résultats

 

 

greffe de kaki qui débourre

 

 La reprise est confirmée
A ce stade on pourra étêter le sujet à environ 15 cm au-dessus du dernier greffon

 

 

 

greffe en placage de kaki

 

  Pour les greffes de rameaux on complète la ligature par un masticage des parties non recouvertes

 

greffes de kaki

 Les rameaux qui se développent seront maintenus attachés  grâce à la partie conservée  du porte-greffe. Un tuteur peut s’avérer également nécessaire.

 

Greffe en coulée de kaki

Le résultat en hiver :
Coulée à la base et chip au-dessus

chip budding et coulée

Chip à la base et placage au-dessus

 chip budding et placage de kaki

L’année suivant celle du greffage (par sécurité), on supprimera les greffes surnuméraires pour ne conserver que le plus beau scion.