Les informations sur la greffe des figuier (ficus carica) sont peu abondantes tellement la bouture est aisée. La greffe peut s’avérer utile lorsqu’on souhaite changer la variété d’un sujet adulte en place. La greffe en couronne est possible mais les greffons ont tendance à se décoller face au vent. Axier nous propose ici sa méthode.

Comment greffer un figuier adulte, pas Ă  pas.

Après m’être beaucoup documentĂ© sur la greffe du figuier, et m’étant aussi inspirĂ© du tutoriel de la greffe des figuiers sur le site « Mundani » , je me suis dĂ©cidĂ© l’an passĂ© Ă  changer la variĂ©tĂ© d’un figuier adulte qui produisait des figues de mĂ©diocre qualitĂ© et Ă  maturitĂ© tardive, ceci n’étant pas l’idĂ©al sous mon climat, les figues commençant Ă  mĂ»rir Ă  l’arrivĂ©e des jours nuageux et pluvieux d’automne1 .

J’ai commencĂ© par un sĂ©vère rabattage du figuier, dans le but qu’il Ă©mette de nouvelles petites branches sur lesquelles on viendra greffer les nouvelles variĂ©tĂ©s souhaitĂ©es avec une greffe de type « chip budding »2 .

Rabattage de figuier adulte en vue de le greffer

Au départ de la végétation, de nouvelles branches herbacées vont se former sur le sujet, ce sont elles que nous allons greffer.

J’ai greffĂ© de façon diffĂ©rente de celle indiquĂ©e sur le site de « Mundani »3 . J’ai coupĂ© le pĂ©tiole en vue de recouvrir totalement le greffon de ruban plastique, afin de n’avoir aucune dĂ©shydratation. (Mundani laissait au contraire le pĂ©tiole, ce qui ne permettait pas d’assurer une Ă©tanchĂ©itĂ© maximale).

Rejet de figuier rabattu dont on va greffer les pousses herbacées

Deux semaines après la réalisation de la greffe, je découvre un peu le ruban au niveau des bourgeons.

Quatre semaines après la greffe, je détache le ruban pour inspection. Le chip doit être bien vert, sans ride, mais l’ensemble parait toujours fragile, car on voit à peine les cals formés sur les bordures. Le bourgeon doit avoir un bel aspect, mais il n’a pas encore ou peu débourré.

Au cas par cas, je remets le ruban, on est toujours à la mercie de voir le début de formation de cal se déchirer ou le chip se déshydrater.

L’expérience montrera qu’il est préférable de recouvrir le ruban d’une surcouche de papier aluminium, en vue de protéger le chip des rayons du soleil. Sans cela, le ruban se comporte telle une serre et provoque un échauffement. Cette protection est conservée au moins les dix premiers jours.

Ma méthode permet d’obtenir environ 60% de réussite, mais je pense, à la la vue des constatation effectuées lors de cette première expérience, que je pourrais atteindre aisement 80%.

Ayant eu des doutes sur la meilleure manière de greffer le figuier en chip budding, j’en avais profité pour me livrer à des expérimentations :

- Chip ligneux, prélevé sur branche récoltée en période de repos végétatif et conservée au réfrigérateur, sur branche ligneuse.
- Chip herbacé de l’année sur branche ligneuse de différents diamètres.
- Chip herbacé de l’année sur la branche herbacée de l’année.

Il en résulte que :
- Le greffon ligneux conservé au réfrigérateur greffé sur la branche ligneuse ne donne pas de bons résultats.
- La greffe herbacée de l’année sur la branche ligneuse de différents diamètres, donne de bons résultat .

Mais la meilleure méthode à retenir est la greffe herbacée de l’année sur la branche herbacée.

Les greffes peuvent se réaliser de mai à septembre, mais les meilleurs résultats sont obtenus lorsque le vert commence à foncer en vue de devenir semi ligneux.

La greffe en écusson en ’T’ classique fonctionne, mais je ne la conseille pas dans un tel cas, elle ne vaut pas la méthode chip-budding.

Il est important que le bourgeon soit le plus développé possible. J’ai même obtenu de bons résultats avec un bourgeon sur le point de débourrer. Il apparait que l’état du bourgeon a une influence sur la rapidité de la cicatrisation.

L’utilisation du ruban plastique pourrait devenir optionnelle en faisant l’usage du papier aluminium.

La suppression du pétiole en vue de recouvrir totalement de ruban PVC est un réel atout pour la réussite de la greffe.

Il ne faut pas qu’il y ait de l’eau lors de la pose du ruban, cela entrainerait une putréfaction.

Le mastic à greffer n’a pas à être utilisé.

Trois à quatre semaines sont nécessaire à la prise de la greffe. Si le chip est de bonne couleur, sans ride, ni zone noircie, la greffe peut être considérée comme un succès. Si le chip est mou telle une éponge sous la pression du doigt, c’est un échec.

Il est nécessaire de laisser au dessus de la greffe un bourgeon tant que l’oeil greffé n’est pas parti en végétation. Cela a pour but de maintenir une bonne circulation de la sève. J’ai pu constater que le figuier retire vite sa sève d’une branche où il manquerait des feuilles et des bourgeons. Lorsque le chip commencera a pousser, on fera donc tomber les feuilles et bourgeons au dessus, ce qui fera que toute la seve sera dirigée vers le chip qui partira avec d’autant plus de vigueur.

 

Greffe chip budding de figuier

Greffe en chip budding de figuier

Greffe en chip budding de figuier

Greffe en chip budding de figuier

Greffe en chip budding de figuier

Greffe en Ă©cusson de figuier

Figuier greffé

Le résultat au mois de Septembre

Voici les rĂ©sultats l’hiver suivant le greffage, mi-janvier :

Figuier greffé avec 11 variétés !

Greffe figuier Dalmatie

Figuier Dalmatie

Greffe de figuier Dalmatie

Figuier Dalmatie

Greffe de figuier Madeleine des Deux Saisons
Madeleine des deux saisons

Greffe de figuier Longue d’Aout

Longue d’AoĂ»t

 

Greffe de figuier

Longue d’AoĂ»t

Greffe de fichier en chip budding, zone sèche par retrait de sève

Longue d’AoĂ»t

 

Greffe de figuier

 

Brown Turkey

Soudure de greffe en chip budding de figuier

Brown Turkey

 

 

DĂ©but 2008:

greffage d’un figuier

 

  1. http://www.jardin-mundani.com/Frances/GREFFES/Ecusson-majorquin.htm [↩]
  2. La greffe chip-budding est une technique très ancienne, actuellement considĂ©rĂ©e par beaucoup comme une des meilleures techniques de greffe. Ceci ne veut pas dire qu’elle vaille pour tout, chaque espèce a une technique appropriĂ©e, mais est utilisable dans la grande majoritĂ© d’espèces. Dans le cas concret des figuiers c’est, la technique la plus appropriĂ©e. Cette technique, appellĂ©e en espagnol greffe de « Chip majorquin », est appellĂ©e par les Anglais et les français « Chip Budding » [↩]
  3. http://www.jardin-mundani.com/Frances/GREFFES/Ecusson-majorquin.htm [↩]