La greffe anglaise, dite aussi greffe anglaise simple, greffe en fente par juxtaposition (terminologie trompeuse), fait partie des greffes à rameau.

De réalisation nécessitant précision et expérience, elle n’est pas conseillée pour débuter ; par contre, c’est une méthode des plus recommandables parmi les greffes en rameau, par la beauté de son point de greffe et l’absence de traumatisme sur le porte-greffe.

Le principe est le suivant :

Le greffon doit être d’un diamètre parfaitement identique à celui de l’endroit du porte-greffe où l’opération sera réalisée.

Greffon et porte-greffe seront taillés en biseau simple, biseaux tout deux identiques (angles, dimensions) car devant parfaitement s’unir1.

 

greffe anglaise

 

Les dimensions du biseau n’ont pas d’importance, généralement la hauteur du biseau est 2 à 4 fois le diamètre, mais cela n’est pas une obligation.

 

Le tout est ligaturé. La difficulté est de ne pas faire bouger l’ajustement lors de la ligature. En effet, le greffon n’est pas coincé mécaniquement (tel une greffe en fente ou une greffe en incrustation). Pour faciliter l’opération, certains utilisent pour ligaturer du chaterton (adhésif d’électricien) à la place du flexibande : l’adhésif maintient le greffon durant la ligature.

L’extrémité du greffon est mastiquée.

 

 

greffe anglaise

 

 Greffe en anglaise simple

 

 

  1. dans le cadre d’une greffe anglaise réalisée parfaitement, car sinon, en cas de diamètre légèrement différent, il suffit d’aligner le greffon d’un côté, et tenter ainsi d’assurer quelques zones de contacts de cambiums []