La greffe en incrustation est aussi appelée greffe en V, greffe en triangle, greffe à la pontoise, greffe Lée, greffe en fente par entaille triangulaire, greffe Rivière.

 

Elle fait partie de la famille des greffes à rameaux, se pratique dans les mêmes conditions que la greffe en fente, et à l’avantage de moins traumatiser le porte-greffe.

Son inconvénient est d’être techniquement plus difficile que la greffe en fente.

 

En plus d’être utilisée pour le greffage sur tige, elle est aussi pratiquée dans le cadre du greffage sur racines (pivoines, rosiers…).

 

 

greffe en incrustation

 

Le principe est de débiter dans le porte greffe une encoche en triangle. Suivant le calibre du porte-greffe, cela peut être réalisé au greffoir, voir des scies fines (type scie à métaux, qu’utilisent certains pour ce genre de greffe).
Le rameau greffon quant à lui est taillé en biseau triangulaire, de façon à épouser l’encoche du porte-greffe.
Le greffon est ensuite incrusté dans l’encoche.
Ligature fortement serrée (car contrairement à la greffe en fente, le porte-greffe effectue peu de pression sur le greffon) et masticage de toutes les plaies apparentes.

 

NB : ne pas confondre avec la greffe Bertamboise dite aussi fente à demi bois, où on fend le porte-greffe sur un rayon, on écarte en insérant le greffon façon greffe en fente.