La greffe du Breuil (parfois écrite greffe Dubreuil) est une variante de la greffe en couronne.

Son intérêt est de prévenir la formation de dessèchement du porte-greffe (nécrose), lorsque la greffe en couronne n’est réalisée qu’avec un seul greffon, et non multiples greffons régulièrement répartis sur la section du porte-greffe.
En effet, une fois la greffe soudée, la circulation de sève ne se concentrera que dans la zone du porte-greffe en contact avec le greffon, ce qui pourra éventuellement provoquer, sur la face opposée, non pourvue de greffon « tirant » la sève, un dessèchement (nécrose)1 .

La parade est alors la suivante : au lieu de décapiter horizontalement le porte-greffe, on le coupe en biseau.
Le greffon comporte un épaulement en angle aigü, de façon à ce qu’une fois posé, il épouse le biseau du porte-greffe.

 

Greffe du Breuil

 

 

  1. même problème que pour la greffe en fente, lire : http://www.greffer.net/?p=600 []