Le buddy-tape (qu’on pourrait traduire par « ruban à greffer ») fait partie des moyens contemporains mis à disposition du greffeur amateur comme professionnel en vue d’améliorer ses résultats.

Il s’agit d’une bandelette à base de polyéthylène, qui devient auto-adhésive lorsqu’elle est étirée (elle s’étire jusqu’à environ 8 fois ses dimensions au repos).

Les avantages sont les suivants :

– protection anti-déshydratation du greffon et protection contre les basses températures, ce qui augmente les taux de réussite (la matière permet néanmoins au greffon de respirer sans développer de moisissures).

– plus besoin d’utiliser du mastic : on recouvre les plaies de coupe avec le ruban (aussi bien l’extrémité du greffon, que la coupe d’un porte-greffe greffé en fente par exemple). C’est un réel confort surtout pour les greffes en champ.

– le format des bandelettes est parfaitement conçu pour une utilisation de greffage (contrairement à un produit équivalent, le parafilm, moins cher, qui nécessite une paire de ciseaux pour débiter dedans des petites bandelettes, conçu pour un usage de laboratoire pour couvrir des fioles).

– Pour les greffes à rameau  ou pour les greffes d’yeux, la bandelette peut avoir un double usage : protection anti-déshydratation et ligature.

 

Le produit se présente sous la forme d’un rouleau de bandelettes prédécoupées.

 

buddy-tape

 

 

Les deux principaux formats que l’on trouve en France sont  :1

 

– 3 x 4 cm  : qui conviendra dans la plupart des cas (greffes à rameau diam. 5 mm environ, greffes d’yeux…)

– 3 x 7 cm : pour les plus gros calibres et longs greffons.

Si on a peu souvent le cas de gros calibres, on peut s’arranger en utilisant deux bandelettes 3 x 4 cm, vu que c’est auto-adhésif, on fait une reprise si le ruban est trop court.

 

Le produit est biodégradable au bout de 6 mois :

– Pour les greffes de printemps (greffes de rameau, greffes d’yeux oeil poussant), il est préférable de ne pas recouvrir l’oeil. Suivant les espèces, la bandelette n’ayant pas le temps de se biodégrader, l’oeil a parfois du mal à percer.

– Pour les greffes à oeil dormant : on peut recouvrir l’oeil (une seule couche de buddy tape au niveau de l’oeil) . D’ici le printemps, la bandelette se sera biodégradée.

 

Le produit étant auto-adhésif, il est déconseillé d’étirer en totalité la bandelette avant application.
On étire un premier centimètre de bandelette, on commence un premier tour, et ensuite on étire le reste du ruban au fur et à mesure de la pose.

 

 

buddy-tape

 

Greffe anglaise simple d’abricotier,
recouverte de buddy-tape,
yeux non recouverts.

 

Le buddy-tape s’achète chez les fournisseurs de matériel de greffage, par exemple Ets Paul Beck ou  Triangle Outillage

  1. il existe d’autres formats, voir le site du fabricant []