Même s’il n’est pas indispensable dans le cas de la réalisation de la greffe en placage d’écusson ou de la greffe en flute, le greffoir bi-lame (dit aussi greffoir double-lame) facilite la précision de la découpe, garantissant le parallélisme des incisions et de ce fait la dimension de découpe.

Le greffeur amateur, qui ne pratiquera peut-être qu’exceptionnellement de style de greffage, hésitera sans doute à acheter un greffoir bi-lame, le prix étant rarement en dessous de 75 euros.

Voici donc un petit guide expliquant comment fabriquer un outil équivalent à moindre coût :

 

Greffoir bi lame

 

 

Dimensions du support en bois : Longueur : 73 mm, largeur : 40 mm, épaisseur : 27 mm

Ces dimensions ne sont pas impératives!

 

Les lames sont des lames standard du commerce, elles sont montées sur deux axes formés par deux tiges de traction de rivets pop.

Elles sont collées à l’époxy dans deux rainures faites à la scie (disposées le plus près possible du bord pour avoir un maximum de dégagement).

Elles sont maintenues en place par une bande de feuillard métallique qui pivote autour d’un axe (une simple pointe). Ce feuillard est légèrement cintré pour appuyer sur la lame lorsqu’il est rabattu sous le crochet qui le bloque. Ce crochet est une agrafe de cagette, enfoncée dans le bois et repliée ensuite au marteau sur le feuillard (c’est ce qui ménage l’épaisseur nécessaire, il est possible d’ajuster le jeu en faisant levier avec un tournevis).
Bien arrondir le dos du greffoir, puis le poncer pour qu’il soit bien adapté à la main.

Pour ceux qui le réaliseront, je leur souhaite autant de satisfaction qu’il m’en a apporté!