Affranchir un scion consiste à l’enterrer, de façon à ce que le point de greffe soit sous terre.

Ainsi, la partie greffée enterrée va peu à peu s’auto-bouturer (émission de racines au dessus du point de greffe).

Lorsque ce système racinaire sera suffisant, le porte-greffe dépérira. L’arbre s’affranchira donc de son porte-greffe.

 

 

affranchir un scion

 

 

Quel est l’avantage de l’affranchissement?

Permettre de cultiver sur ses propres racines une variété qui ne se bouture pas bien.