Pour faire parvenir des greffons à une personne éloignée, il faut recourir à l’envoi postal.

Voici comment procéder à un bon conditionnement afin que le destinataire reçoive des greffons en parfait état.

La méthode illustrée ci-dessous s’applique aux envois durant l’été, lorsque le végétal est en période végétative, ou bien pour les arbres à feuillage persistant (agrumes…).
Le mode opératoire reste le même pour les envois en hiver, avec les arbres caducs en repos végétatif, sauf bien sûr les premières étapes indiquées (effeuillage).

 

On prélève un rameau ayant poussé durant l’année, bien aoûté, selon les critères habituels.

 

Un rameau de l’année

 

 

On supprime aussitôt les feuilles, mais on conserve les pétioles.

 

On effeuille et on laisse les pétioles

 

On réalise un petit fagot, qu’on étiquette avec le nom de la variété :

 

Fagot qu’on étiquette

 

 

On trempe dans de l’eau et on essore un papier essuie-tout, qu’on insère avec le fagot de greffons dans un sac type congélation à fermeture hermétique :

 

 

 Greffons dans sac congélation

 

 

Il n’est pas indispensable que le papier humidifié entoure les greffons.

 

On glisse le tout dans une enveloppe matelassée type « bulle »:

 

Enveloppe bulle matelassée

 

 

Voila nos greffons prêts à partir au courrier.