Porte-greffes :

– franc de Mangifera indica, semis de l’année.

 

Porte-greffes marginaux:

– Spondias pinnata : effet nanifiant (culture en pot possible), mais durée de vie écourtée.

– Mangifera duperreana : effet nanifiant et vif ralentissement de la croissance.

– Anarcadium occidentale : double le calibre des fruits, diminue très fortement celui du noyau, espérance de vie courte, greffage juste pour la curiosité botanique.

 

Méthodes de greffage :

– écusson en T inversé

– approche en été

– placage de côté

placage d’écusson  (appelée greffe Forkert dans les pays de production des manguiers. Greffe Forkert : on ne découpe la « fenêtre » que sur la droite, la gauche et le haut, on ne coupe pas le bas, la languette ainsi obtenue par la découpe est laissée pendante vers le bas.  Greffe Forkert modifiée : la « fenêtre » est entièrement découpée et retirée).

– greffe en H : variante du  placage d’écusson, sauf qu’on sectionne en dessinant un H dans le porte-greffe, on obtient ainsi deux languettes haut et bas, qu’on soulève, et qu’on reposera sur le placage d’écusson, en laissant juste dépasser l’oeil.

– greffe en placage latéral

chip-budding oeil poussant et oeil dormant (appelée aussi « greffe en écusson boisé » dans les pays producteurs de manguiers). De grande dimension, environ 4 à 5 cm de haut.

– coulée.

– fente.

– fente terminale.

– couronne.

Obtention des porte-greffes par semis  :

Extraire le noyau d’un fruit, le sécher deux jours, et semer aussitôt.

Certains extraient l’amande de la coque (section du bord de la coque au sécateur puis ouverture au couteau), voir même aussi l’enveloppe de l’amande : cela permet de vérifier le bon état de l’amande, et accélère la germination. Un prétraitement avec une solution cuprique à 2% est toujours bénéfique.

Semer gemmule orientée vers le haut.

Si non décortiqué, semer à 5 cm de profondeur. Si décortiqué, semer à effleurement de la surface.

Le substrat bien drainant doit être maintenu humide (deux arrosages par jour) , chaud, ombragé.

Levée sous 10 à 30 jours.

Une fois le petit plant obtenu, il est conseillé un repiquage avec section du pivot à 15 cm. Maintenir ombré et brumisé le temps d’encaisser le choc de la transplantation.

 

Autres renseignements  :

Divers essais relatés dans la littérature du manguier laissent à penser qu’il est préférable de choisir des francs polyembryonnés, en conservant la pousse la plus vigoureuse. Cela aurait à terme un effet positif sur la vigueur et le rendement, par rapport à un franc monoembryonné.

Si une greffe à oeil poussant ne veut pas démarrer, une incision annulaire, à 5 cm au dessus de la greffe, en ôtant une bande de 2 cm de haut,  provoque le démarrage.

Protection anti-déshydratation nécessaire sur les greffons (parafilm, cellogref..) ou alors procéder à l’étouffée. A défaut, se limiter à la greffe par approche.