Porte-greffes :

 

GRANDE VIGUEUR

M1 (Paradis Anglais) :

Vigoureux.
Bonne aptitude à la multiplication végétative.
Sols moyens.
Sensible au gel.
MM.109

Issus d’un croisement M2 x Northen spy.
Très grande vigueur.
Tout sol y compris médiocre, mais une préférence pour les sols légers.
Mise à fruits lente.
Rendement moyen.
Sensible à l’humidité stagnante. Résiste bien à la sécheresse.
Assez sensible au gel.

 

MM.111 (Malling-Merton 111) :

Vigueur entre moyenne et forte : dimensions voisines de 80 % de celles de l’arbre franc.
Pour formes fuseaux et pleins vents.
Pour sols sains et biens drainés.
Sensible au calcaire, racine traçante, résiste bien à la sécheresse et au froid. Bon enracinement. Bonne stabilité.
Résistance au puceron lanigère.
Résistance à la pourriture du collet.
Rendements élevés.
Mise à fruit précoce.
Tendance à l’alternance.

 

Franc :
Très vigoureux.
Très bon enracinement.
Pour formes libres.
Mise à fruit lente.
Tout sol y compris médiocre.
Hétérogénéité des semis.
Espérance de vie : de l’ordre de 100 ans.

 

– franc de Bittenfelder ou de Graham Jubileum

Très grande vigueur. Pour haute-tige ou demi-tige.
Croissance homogène.
Assez bonne homogénéité des semis (sélections Allemandes).
Tout sol y compris médiocre, mais pas trop calcaire (ph 6,5).
Supporte aussi bien l’humidité que la sécheresse. Très robuste.
Mise à fruits lente.
Supporte bien les grandes variations saisonnières de température.
N’améliore pas les variétés à alternance.

 

Transparente de Croncels.

Grande vigueur, pour arbres de plein vent.
Excellente résistance aux pucerons lanigères.
Porte-greffe aisément multipliable par bouturage.
Améliore les comportements d’alternance.

 

A2 (Alnarp 2) :

Obtention Suédoise.
Multiplication végétative aisée.
Grande vigueur.
Sol : bon comportement en sol lourd ou léger.
Pour les formes haute-tige ou demi-tige, bien meilleurs que Bittenfelder ou Graham Jubileum (productivité supérieur à +80%).
Très bon comportement pour les grands écarts de températures saisonniers.

 

 

MOYENNE VIGUEUR

– M2 (Doucin de Fontenay) :

Sol : moyen à fertile. A éviter en terrain léger.
Vigueur moyenne.
Mise à fruits assez rapide.
Sensibilité au gel.
Sensible au puceron lanigère.
Résistant à la pourriture du collet (phytophthora).

 

M4 (Doucin Allemand) :

Vigoureux.
Mise à fruits précoce.
Bons rendements de production.
Assez bonne résistance au gel.

 

– M7 (Malling 7):

Vigueur moyenne (inférieure au M4, entre le M.26 et le MM.106) pour formes type petit gobelet.
Bon comportement en sols lourds et humides aussi bien qu’en sols secs. Peu sensible au calcaire.
Bon ancrage des racines.
Peu sensible à la pourriture du collet (phytophtora).
Sensibilité au chancre bactérien (Agrobacterium tumefaciens).
Influence positive sur la taille et la coloration des fruits.
Rendements irréguliers.
Mise à fruit moins rapide que M9 ou M106.

 

MM.104 (Malling-Merton 1046)

Issus du croisement M2 x Notrthern Spy.
Vigueur moyenne à grande.
Pour sol intermédiaire (ni très humide ni très sec).
Mise à fruits lente.
Résistance au puceron lanigère.
Bonne résistance au gel.
Bonne compatibilité au greffage.

 

MM.106 (Malling-Merton 106) :

Issus du croisement M1 x Northenspy.
Vigueur moyenne (gobelet, grande palmette…).
Mise a fruit moyennement précoce.
Bons rendements.
Pour sol humide, léger, ordinaire, craint la sécheresse, ancrage des racines moyen.
Peu sensible à l’asphyxie.
Espérance de productivité : une vingtaine d’années.

 

SUPPORTER 4 Pi 80 :

Vigueur supérieure de 10 – 15% au Pajam 2 et inférieure de 30% au MM.106.
Très bon ancrage au sol.
Bon impact sur l’homogénéité du calibre des fruits.
Résistant au phytophtora et aux pucerons lanigères.
Assez résistant au feu bactérien.
Pas d’influence sur la tendance à l’alternance.

 

 

 

FAIBLE VIGUEUR

M9 (Paradis Jaune de Metz – PaJaM) :

Peu vigoureux pour former des arbres de petite taille (cordons, palmettes).
Généralement utilisé en culture intensive avec haute densité de plantation, avec tuteur.
Sols fertiles et humides, car le système racinaire est peu développé (sur 30 cm environ).
Mise à fruits précoce.
Rendement élevée.
Espérance de vie courte.
Bonne influence sur la coloration, la taille, et la saveur des fruits.
Résistant à la pourriture du collet.
Sensible au feu bactérien (Erwinia amylovora).
Nombreux sous-clones du M.9, qui sont le résultat d’un traitement à la chaleur ayant débarrassé les clones initiaux des virus : M.9 EMLA, clones français Pajam 2 (Cepiland) et Pajam 1 (Lancep), clones hollandais NAKB T337 et Fleuren 56, J9 (issus d’un semis de M9, un peu plus vigoureux et stable).

 

M.26 (Malling 26) :

Issus d’un croisement M9 x M16.
Vigueur faible à moyenne (entre M9 et MM106).
Pour forme basse ou palissée (cordon, palmette), avec tuteurage conseillé.
Mise à fruit très précoce.
Pour sols drainés.
Bonne résistance au gel.
Sensible à la pourriture du collet.
L’écussonnage oeil dormant doit être pratiqué tardivement (l’écusson risque d’être rejeté en raison de la forte croissance).

 

M.27 (Malling 27) :

Issus d’un croisement M9 x M13 . Vigueur faible, arbre ne dépassant pas généralement les deux mètres de hauteur.
Généralement utilisé pour créer des pommiers buissonnants dans les massifs ou des cordons, ou des cultures en container.
Non utilisé en vergers commerciaux.
Sols riches, sains et fertile.
Mise à fruit rapide. Productivité optimale à 6 ans.

 

Méthodes de greffage

Greffage de bourgeons

– En écusson (ou en chip-budding) à œil dormant en août (greffons récoltés juste avant).
– En écusson (ou en chip-budding) à œil poussant au printemps à la montée de sève (greffons récoltés en janvier et conservés dormants). Toutefois l’écusson à œil dormant est plus efficace.

Greffage de rameaux

– Greffage en fente simple ou double au printemps (à partir de mi mars).
– Greffage en incrustation.
– Greffage à l’anglais, simple ou compliquée.
– Greffage en couronne. Surgreffage d’arbres pour changer de variété. Le porte-greffe est rabattu en février. La greffe en couronne est plus tardive que les autres greffes par rameaux détachés : avril, au moment de la floraison

 

 

 

Greffe chip-budding oeil dormant de pommier

Greffe en chip-budding à oeil dormant de pommier, en train de débourrer.