Porte-greffes :

franc de prunier : Pour terres fortes et froides.

franc de prunier myrobolan (entre autres le GF31) : Pour tout type de sol. Moyenne vigueur pour formes basse-tige, gobelet, palmette. Croissance rapide. Problème de compatibilité avec certaines variétés d’abricotier (canino, rouge du roussillon…), qui se caractérise par un rejet tardif. Inconvénient du drageonnement du porte-greffe.

franc d’abricotier : Pour sols type sec et caillouteux. Pour régions tempérées. Bonne résistance au calcaire. Bonne résistance à la sècheresse. Grande longévité. Très grande vigueur. Pour formes tige ou demi-tige. Mise à fruit tardive et parfois retards de croissance. Hétérogénéité des porte-greffes ainsi obtenus. Bonne productivité. Redoute l’humidité, on le réservera pour le Sud de la France. Influence positive sur la qualité gustative.

franc d’amandier : Pour tout type de sol, y compris les sols pauvres, les sols très calcaires. Redoute les terres froides et imperméables. Grande vigueur pour former des arbres de plein vent mais développement lent. Bonne productivité. On utilise souvent le pêcher franc comme intermédiaire de greffe.

franc de pêcher : Pour terres limoneuses. Bonne vigueur. Mise à fruits précoce.

– pêcher GF 305 : Pour tout sol bien drainé, non calcaire. Grande vigueur. Formes tige et demi-tige. Bonne productivité. Incompatibilité avec certaines variétés d’abricotier. Assez résistant au chancre bactérien.

prunier mariana INRA GF 8-1 (P. cerasifera x P. munsoniana) : De préférence pour terrains humides. Grande vigueur. Formes demi-tige, gobelet. Mise à fruits précoce. Multipliable par boutures ligneuses. Moindre résistance au froid. L’utilisation d’un intermédiaire type prune d’ente est parfois recommandé.

prunus Brompton (forme dérivée de Prunus domestica) : Pour forme de plein vent. Très vigoureux. Enracinement profond. Porte-greffe multipliable par bouture ligneuse. Résistance au froid un peu meilleure que le prunier myrobolan. Mise à fruits précoce. Sensibilité aux viroses.

prunier Saint Julien clone ‘A’ : Vigueur moyenne voire faible. Mise à fruits précoce. Rendement moyen.

prunier Damas noir.

prunier reine claude INRA 1380. Pour sols lourds. Grande vigueur. Formes demi-tige ou gobelet.

Kingclaude BP N°1. Pour sols lourds. Grande vigueur. Formes demi-tige et gobelet.

prunier Torinel : Pour sols lourds, peu calcaires. Vigueur faible à moyenne. Formes palmettes et gobelets.

Amandier x pêcher GF 677 :  résistant au calcaire ( 12% calcaire actif) pour terrain sec. Résiste mieux à asphyxie racinaire que l’amandier.

 

 

Méthodes de greffage :

– incrustation ou demi-fente en mars-avril (pour les porte-greffes franc de prunier et franc d’abricotier).

– chip budding oeil poussant, à partir du moment où le porte-greffe commence à débourrer.

– écusson ou chip-budding oeil dormant au pied en juillet-août (écusson placé à l’opposé des vents dominants) méthode de greffage recommandée et majoritairement pratiquée.

 

 

 Greffe d’abricotier en chip budding

Greffe chip-budding oeil poussant d’abricotier en train de débourrer.