Voici comment choisir, récolter et conserver des greffons pour les greffes de sortie d’hiver et de printemps à oeil poussant.

(Avec l’aimable participation d’Alex).

Récolte des greffons

Les greffons se récoltent de préférence sur des arbres déjà productifs, exempts de maladies, de préférence sur les branches qui produisent les plus beaux fruits, sur du bois d’un an. Le prélèvement des greffons pour les greffes de printemps doit être fait lorsque le plant-mère sur lequel est prélevé le rameau est en repos végétatif, c’est à dire en plein hiver lorsque les feuilles sont tombées. La récolte s’effectue donc en janvier-février, avant tout départ de végétation.

Choix des greffons à prélever

 

- 1. Angle inférieur à 45°. Vigueur faible à moyenne. Ne pas prélever (croissance lente du fruitier) mais laisser sur l’arbre pour la production de fruits.

- 2. Vertical ou presque, très vigoureux. Gourmand à ne pas prélever et à éliminer de l’arbre.

- 3. Angle à 60° environ. Idéal pour le prélevement de greffons. Choisir sur une branche qui porte des fruits permet de s’assurer qu’il n’y a pas eu mutation de bourgeon, c’est à dire que le fruit correspond bien au type recherché.

- 4. Pas idéal pour les greffons, peut faire l’objet d’une taille.

Oeil à bois

 

Conservation des greffons

Une fois cueillis, les greffons sont mis en bottes et étiquettés. Ils doivent être conservés en attendant le greffage en mars/avril dans un lieu sombre, froid et humide.

Divers moyens de conservation s’offrent à vous
- enterrer les greffons dans une jauge de sable en extérieur au pied d’un mur orienté nord.
- mettre au bac à légumes du réfrigérateur dans un sachet plastique hermétiquement fermé (zip) accompagné d’un chiffon humide ou de mousse humide, ou bien dans des contenants plastique (boites hermétiques) remplies de sable humide. On surveillera régulièrement que les greffons ne se dessechent pas.