Porte-greffes :

– franc de semis de néflier du Japon : vigoureux.

– aubépine(crataegus oxyacantha ou crataegus monogyna) : augmente la rusticité, vigueur moyenne, améliore la qualité gustative du fruit.

– cognassier (cydonia oblonga) : vigueur moyenne, accélère la mise à fruits, augmente le calibre des fruits et leur teneur en sucre, augmente la rusticité.

– pyracantha

 

Méthodes de greffage :

– anglaise simple en avril (porte-greffe bien débourré)

– fente ou demie-fente sous verre en avril

– incrustation sous verre en avril

– écusson oeil poussant en avril

– approche en tête, en mai

– écusson oeil dormant en juillet-août-septembre (recommandé).

 

Remarques :

Le greffon pris sur un rameau de deux ans est plus convenable que s’il était choisi sur un rameau de l’année.

A l’air libre, on coupe les feuilles du greffon sur leur pétiole ; embouer la greffe ou l’envelopper avec un écran (buddy tape, parafilm…) jusqu’à ce qu’elle commence à bourgeonner.

Sous verre, on conserve les feuilles, mais légèrement tronquées.

Greffé sur cognassier, en région Parisienne, le bibacier fructifie et vit plus longtemps que greffé sur aubépine ; il devient plus robuste au froid que s’il était franc de pied.

 

 

Greffe de néflier du japon

 Greffe en anglaise simple de néflier du japon sur cognassier.
Le greffon est protégé par du buddy-tape.