Porte-greffes :

– franc de mûrier blanc (Morus alba)

– franc de mûrier noir (Morus nigra) 1

 

Méthodes :

 

– anglaise simple avec porte-greffe en repos végétatif total + application de paraffine. (bons résultats).

– demie-fente sur collet ou racine en mars-avril sous verre

– flûte sur collet ou racine en mars-avril sous verre

– en gueule de brochet, en avril-mai, lorsque la végétation se forme. On creuse la terre autour du porte-greffe de façon à déterrer sur une profondeur de 5 cm environ le collet du porte-greffe : le point de greffe sera donc enterré, sans masticage, ni ligature. Le plant sera butté, de façon à ne laisse dépasser que le dernier oeil du greffon, ce dernier comportant deux yeux. (recommandé)

– écusson oeil poussant en juin (recommandé)

– chip budding oeil poussant (recommandé)

– flûte en mai (recommandé)

 

Remarques :

Les greffes en oeil dormant donnent de mauvais résultats.

La moelle importante du bois, et l’afflux de sève important, font que la greffe en fente « classique » de début du printemps ne donne pas de bons résultats.

 

  1. Certaines sources indiquent qu’un morus alba greffé sur un morus nigra présente des problème de compatibilité []