Porte-greffes :

– chêne pédonculé pour les variétés caduques

– chêne vert (Quercus ilex) pour les variétés persistantes

 

Méthodes pour variétés caduques :

– anglaise en serre en février

– incrustation en serre en février

– en fente sur bifurcation en mars-avril

– en anglaise en mars-avril

– en couronne en mars-avril

– chip budding oeil poussant en avril -mai

– en approche en tête en mai-juin

– en placage à l’étouffée en juillet-août

– en anglaise à l’étouffée en juillet-août

 

Méthodes pour variétés persistantes :

– demie-fente en mars-avril sous cloche

– placage en juillet-août.

 

Remarques :

Les résultats paraissent meilleurs pour les greffes en rameaux lorsque ce sont des rameaux de deux ans.

Les chênes ne se prêtent guère au greffage : la durée de vie s’en trouve fortement limitée par rapport à un semis.

Au sujet de la greffe du chêne liège, lire aussi : La greffe du chêne liège sur chêne vert.