Porte-greffes :

– Bouleau blanc

– Betula papyracea

– Betula nigra

 

Méthodes de greffage :

– demie-fente sous verre en février-mars

– anglaise en février-mars

– demie-fente en extérieur en mai

– approche, de mai à août.

– écusson oeil poussant en mai-juin

– chip budding poussant en mai-juin

– demi-fente herbacée en juillet-août, sous verre.

– de côté par rameau en août

– écusson en août-septembre.

– chip budding oeil dormant en août-septembre

 

Remarques :

Chez les bouleaux à forts rameaux, comme le Bouleau à canot, Betula papyracea, on choisit l’oeil-écusson saillant, aoûté, à la base d’une pousse de l’année.

Avec les variétés à rameaux éfilés du Bouleau blanc, comme les Bouleaux lacinié, pyramidal, pleureur, l’oeil greffe sera pris sur un rameau de l’année précédente; l’oeil est renflé et non développé.

Avec d’autres variétés, par exemple les Bouleaux pourpre, nain, de Young, visqueux, on utilise les yeux âgés d’un an ou de deux ans, suivant le diamètre du rameau greffon ; on peut même greffer à oeil poussant.

D’autres sources conseillent Betula nigra comme porte-greffes de Betula albosinensis, ermanii, utilis.

L’écussonnage offre cet avantage qu’en cas d’insuccès le sujet reste récupérable comme Bouleau ordinaire. Cependant, on greffe sur flèche de l’année, par approche en tête ou à l’anglaise, en mars-avril, des greffons dont le diamètre s’adapte à celui du sujet.

A l’air libre, on greffe le bouleau en juillet : 1/ en fente, sur une jeune flèche obtenue par la taille au printemps précédent. 2/ En placage, avec des greffons déjà lignifiés et munis de leurs feuilles coupées à moitié.

On réussit ainsi le Bouleau en plein air, à l’anglaise, avec greffon ramifié de deux ans, ramilles tenues court ; mais les gros sujets sont opérés par incrustation.

Pour les bouleaux pourpre et de Maximowicz : Le sujet, mis en pot un an à l’avance, a été recepé au printemps ; vers juin, le greffeur introduit en fente sur la jeune flèche demi-ligneuse un greffon au même degré de tendreté. Le Betula Maximowicz peut avoir pour porte-greffe le Betula papyracea.

Le greffage sous bâche, en mars, sur plant nu, est accepté par le bouleau.

Il y a importance à maintenir le substrat du porte-greffe assez sec jusqu’au débourrement du greffon, afin de limiter un écoulement de sève au niveau du point de greffe.