Porte-greffes :

– Aubépine blanche (crateagus oxyacantha)

– Crataegus cruss-galli

– Sorbier des oiseaux (pour tiges vigoureuses)

– Néflier de Smith (pour tiges vigoureuses) (syn. Crataegus lobata Bosc)

 

Méthodes de greffage :

– Fente sur collet sous verre en février-mars

– Anglaise sous verre en février-mars.

– Chip budding oeil poussant en mars-avril

– Couronne en avril.

– Ecusson en juillet. (méthode à recommander)

– Chip budding oeil dormant en juillet-août  (méthode à recommander)

 

Remarques :

Ecussonner sur des plants de grosseur moyenne.

Les greffages sur crataegus se font à basse tige, assez près de terre, à cause des nombreux rameaux qui se développent sur le sauvageon.

Néanmoins, il est recommandé de greffer à haute tige sur des sujets jeunes, bien constitués et droits, les variétés à bois fin, à rameaux étalés ou retombants ; cependant, à cause de la tige noueuse de l’Aubépine commune, il conviendrait de pratiquer une double opération : 1/ Greffer en pied, sur le sauvageon, une sorte vigoureuse, soit l’Epine à fleur rose double, le Néflier de Smith, le Sorbier des oiseaux, Crataegus oxyacantha ‘Paul’s Scarlet’. 2/ Une fois celle-ci élevée en tige, on la surgrefferrait avec la variété délicate d’Aubépine.

Surveiller l’ébourgeonnement du sauvageon.

 

 

Concernant le prélèvement et la conservation des greffons :

Prélever précocement les greffons tôt (décembre), car suivant la région, les aubépines peuvent commencer à se réveiller très tôt.

Prudence aussi lors de la conservation des greffons, y compris au réfrigérateur : il faut les stocker dans une plage de température ~ +1°C , car au dessus, ils ont tendance à débourrer même placés dans un frigo à une température un peu supérieure (là où d’autres espèces seraient moins influencées).   Ainsi, des usagers peuvent de trouver courant février avec des greffons ayant les yeux débourrés dans le frigo. Vérifiez donc la température de votre lieu de stockage.